Les clés du succès d'un site e-commerce…

Avec un nouveau site marchand par heure, la France a vraiment rattrapé son retard en matière de commerce électronique. Cependant rentabiliser sa boutique demande une bonne réflexion préalable.

Il faut tout d'abord bien identifier le public visé. En effet, développer un espace pour particuliers sera complètement différent d'un espace revendeurs. Le client particulier portera beaucoup plus d'importance à l'aspect visuel, aux prix (qui devront être TTC) alors qu'un revendeur cherchera très rapidement un formulaire de contact.

Le second point non négligeable à déterminer est la politique tarifaire. Cherchons-nous à faire du discount ? peut-on avoir des tarifs concurrentiels ? Si vous possédez un article original, imposer des prix sera beaucoup plus simple que pour un produit très courant. Dans le cas où vous ne pourrez pas être compétitif au niveau des prix, rien est perdu ! Il faudra vous démarquer autrement, offrir des services originaux à vos clients, chercher une "niche" non occupée. Le prix n'est pas le seul critère important pour les internautes, il ne faut pas l'oublier.

L'univers graphique de votre site web devra être bien étudié. L'information doit être bien visible, commander un produit doit être simple. Si le processus de commande est trop complexe, votre client risque d'abandonner. Les menus doivent être bien placés, toujours au même endroit. Le texte doit être lisible ! Pensez à l'accessibilité de votre site Internet. Les handicaps visuels sont nombreux, gardez ceci à l'esprit.

Votre société doit être clairement identifiée. Il doit être très facile de vous joindre, de savoir qui "est derrière la boutique". Les internautes ont besoin d'être rassurés. Plus la boutique est récente et inconnue du grand public et plus ce besoin est important. Choisissez bien votre nom de domaine et n'hésitez pas à en réserver plusieurs afin d'améliorer votre référencement. Si vous choisissez le nom de votre société, n'oubliez pas d'acquérir un second nom de domaine en rapport avec votre activité. Vendre sur Internet n'est pas simplement virtuel. La logistique ne doit pas être mise de côté. Un client souhaite être livré rapidement, sans accroche. Vous devez analyser votre capacité à satisfaire le consommateur.

Etudiez très précisément les frais de ports. Il est très courant qu'un internaute abandonne son achat lorsqu'on lui présente le coût du transport. Celui-ci va parfois jusqu'à doubler le prix de la commande initiale ! Si vos produits sont lourds, veillez à informer l'utilisateur le plus tôt possible. Vous pouvez aussi intégrer le coût de l'acheminement dans le prix de l'article afin d'éviter de mauvaises surprises.

Vous devez ensuite proposer un ou plusieurs modes de paiement. Proposer un paiement sécurisé par carte bancaire est bien sûr la moindre des choses. La sécurité de la transaction doit être mise en avant. Les paiements par chèque, par virement, sont encore proposés sur de nombreux sites pour les réfractaires à la carte bancaire, qui sont de moins en moins présents. Les internautes ont aujourd'hui pris conscience de la fiabilité des paiements en ligne. Mais c'est encore votre rôle de rassurer le consommateur, de le mettre en confiance.

Avant de pouvoir vendre sur la toile, il vous faudra choisir une plateforme de vente en ligne. Il en existe plusieurs dizaines, de la solution hébergée en mode ASP, en passant par le logiciel libre. Si votre activité est très spécifique, il faudra peut-être vous faire développer un logiciel sur mesure. Ce choix est capital dans la bonne marche de votre boutique. Vous devrez prendre en compte l'ensemble de vos besoins et vérifier que la plateforme adoptée soit en adéquation avec ceux-ci.

Vendre sur le net est aujourd'hui accessible à tous. Vos clients potentiels se compteront en dizaine de milliers. A vous de réussir à capter leur attention et de transformer leur visite en achat.