Conseils pour une intégration rapide dans Dmoz.…

Avant de rappeler la recette miracle pour voir son site accepté le plus rapidement possible dans Dmoz, il serait bon de rappeler ce que Dmoz n’est pas :

- Un service d'indexation automatique. L’inscription d'un site dans Dmoz n’est pas automatique, c’est pourquoi nous parlons de suggestion. Chaque site est vérifié par un humain en chair et en os avant de se voir inscrit ou non dans le répertoire.
- Une entreprise à but lucratif : les éditeurs qui passent leur temps libre à vérifier les sites proposés sont tous bénévoles.
- Un moteur de recherche. Dmoz n’utilise pas les balises métas et n’approuve jamais une description ne contenant qu’une liste de mot-clefs.

Quelques exemples de ce qui nous est proposé :

« Europeen chat europeen - le chat europeen et l'elevage du chat de race europeen trouver un chaton europeen de race Europeen.biz, reconnu par le LOOF »
« Tuners parle tuning, show car, annonces, sexy, car audio etc... - Venez parler de tuning, showcar, annonces, sexy, car audio etc... une ambiance au top pour des conseils de pros et amateurs ! a decouvrir absoulument ! »

Ces sites ne seront pas refusés en raison de la description fournie par le webmaster mais le travail de l’éditeur sera ralenti, sans parler de son envie de visiter un site ainsi présenté!
Une lecture des "conseils pour ajouter un site" aurait été bénéfique.

Les éditeurs vérifient pas uniquement les sites proposés : une large part de leur activité consiste à chercher des sites au fil du web.

Ces points essentiels clarifiés, voyons comment concrètement accélérer l’intégration de son site dans Dmoz : ben, il suffit de faire en sorte d’appliquer les conseils donnés lors de la proposition ;)

- Proposer un site ayant du contenu et, si possible, un contenu unique. Une belle intro en Flash et une mise en page à la pointe du design ne rattrapent pas un index ne contenant que des liens d’affiliation. Les éditeurs qui étudient les sites sont des internautes comme les autres, ils veulent trouver sur la page qu’ils visitent les renseignements qu’ils sont venus y chercher. C’est dans cette optique qu’ils acceptent ou refusent un site.
- Soumettre son site au bon endroit. Dmoz, c’est presque 5 millions de sites indexés : si on les place tous à la racine, personne ne retrouve rien. Chercher la sous-catégorie qui correspond le mieux au contenu du site, c’est s’assurer d’être visible. Et s’assurer de figurer dans le répertoire plus rapidement.
- Donner l’URL réelle du site, pas une redirection même si ‘machin.com’ sonne mieux que ‘machin.perso.fri.fr’.C’est l’adresse de la maison qui nous intéresse, pas celle de la boite postale du moment. Surtout lorsqu’il existe une foultitude de boites postales !
- Donner un titre correct : pour certains sites, notamment ceux des entreprises, il s’agit de la raison sociale ; pour d’autres, c’est le titre de la page… Il existe des cas particuliers mais, en la matière, c’est l’intérêt de l’utilisateur qui prime : le titre doit correspondre au contenu réel.
- La description doit être objective : les éditeurs ont conscience que le webmaster soumet, évidemment, le meilleur site du monde, ce n’est pas la peine d’en faire état dans la description : A éviter : « le meilleur site sur… », « A voir absolument ! » et les descriptions contenant plus de points d’exclamation que de lettres de l’alphabet. Là encore, ce qui prime c’est l’utilisateur : il a besoin d’informations claires et objectives pas de bla-bla commercial.
- Dmoz n’est pas un journal de petites annonces où l’on paie au mot. Pas besoin d’être radin : une description se rédige en langue française et, sans se prendre pour Molière, tout le monde peut faire des phrases simples, correctement ponctuées et sans (trop) de fôte d’ortografe. Les suites de mot-clefs, c’est bon pour les robots ! Rappelez-vous qu’il s’agit d’humains à l’autre bout du câble…
- Localiser le site aide également l’utilisateur : S’il cherche une association pour pratiquer la plongée, il est intéressant pour lui de savoir si elle se situe à Arbutus Island ou à Cassis. Normalement, si vous avez fait l’effort de chercher la bonne sous-catégorie, il sait que l’une est au Canada et l’autre en France mais il est possible d’affiner un peu la chose : En général, on part de ‘ville, département (+ N° du département, pour la France) ou région ou canton, et éventuellement, pays’ et on supprime les informations inutiles en fonction de la sous-catégorie dans laquelle on postule.

Prenons un exemple pour résumer certaines de ces règles :

Le domaine "mon-super-hotel-dans-ma-ville.be" existe également en .com et .net. Comme son propriétaire souhaite optimiser son référencement il y a du contenu différent sur chacun des sites. Cependant c'est toujours du même hotel qu'on parle et les trois sites se font mutuellement régulièrement des liens.

Qu'est-ce qui se passera pour dmoz ?
Nous choisirons le site qui nous semble être celui "de base". Ici le .fr. Nous le listerons dans la catégorie la plus appropriée.
En revanche les autres sites seront supprimés et nous ferons en sorte que les autres éditeurs voient au premier coup d'oeil que ce site est déjà listé sous une autre forme.

Le webmaster qui l'aurait ainsi suggéré dans de multiples catégories et sous ses multiples domaines aurait simplement perdu du temps (et probablement de l'argent).

Pour résumer, accélérer le référencement de son site dans Dmoz, c’est prendre le temps de lire les conseils donnés, de chercher la catégorie adaptée au site proposé, en gardant à l’esprit que ce sont des gens comme vous et moi qui ‘réceptionnent’ et étudient les soumissions.
A ce propos, si vous avez un peu de temps libre… C’est par là que ça se passe !